Genealogie | Artiste | Peinture | Sculpture | Musique | Litterature | Artisanat
MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
 

Laure Ernestine Malézieux

Biographie Généalogie Oeuvre(s)

Laure Ernestine Malézieux : biographie

Laure Ernestine Malézieux
Laure Ernestine Malézieux

Laure Ernestine Malézieux
Laure Champseix-Malézieux

Né(e) le : 1856-08-01 à Saint-Quentin
Décédé(e) le : 1910-07-10 à Saint-Quentin
Marié(e) le : 1889-11-18 à Saint-Quentin
Metier(s) : Peintre


Metier(s) - Peintre
Prenom(s) - Ernestine Laure
Famille - Malezieux.

Laure Ernestine Malezieux, ne le 08 janvier 1856 a Saint-Quentin. Peinture et dessin

Laure Ernestine Malézieux, née le 08 janvier 1856 à Saint-Quentin, est la fille de Joachim Pierre Joseph Malézieux (07/02/18821 à Nauroy – 14/11/1889 à Saint-Quentin), conducteur des ponts et chaussées, conseiller municipal à Saint Quentin, poète, et de Caroline Laugée (31/10/1819 à Maromme – 23/04/1908), sœur de Désiré François Laugée, mariés à Passy (Paris 16) le 13 septembre 1845.

Elle est la sixième d’une fratrie de huit enfants, tous musiciens et/ou peintres.
Albert Malézieux et Jules Charles Joachim Malézieux sont architectes, Georges Malézieux dit « Géna » est musicien et poète, Caroline Malézieux est peintre. Les trois autres sont morts dans leur première année.

Laure devient artiste peintre et expose régulièrement au Salon de Paris entre 1880 et 1900.

Avec sa sœur Caroline Malézieux, elle partage sa vie entre Saint-Quentin, où elles habitent Boulevard de l’Est, et Paris, où elles logent chez MM. Bertrand et Cie 6 rue Halévy.
Comme sa sœur Caroline Malézieux, elle ne fait pas les Beaux-Arts mais apprend le dessin et la peinture avec ses oncles et cousins : Désiré François Laugée, Philibert Léon Couturier, Georges Laugée et Julien Dupré, tant à Nauroy et Saint-Quentin qu’à Paris.

Louis Albain, dans le Glaneur du juin 1883, parle ainsi des demoiselles Malézieux : « L’amour de l’art et le talent qu’il engendre et développe est décidément chez Melles Malézieux un héritage de famille. Melle Laure, comme sa sœur Melle Caroline, a été favorisée. Ses aptitudes ne sont pas les mêmes ; elles lui promettent pourtant d’arriver aussi au succès, que ce soit ou non, par un chemin différent. »

Elle épouse civilement en novembre 1889 André Champseix, professeur de Physique Chimie à Nice, au grand dam de son frère Jules Charles Joachim, architecte, qui craint pour sa notoriété dans une ville aussi bien-pensante que Saint Quentin où l’Eglise règne en maître !!! Sa sœur Caroline et son frère Albert viennent à son secours pour la réconforter et l’inviter à tenir bon dans sa décision de libre-penseur.

André Champseix est le fils de Victoire Léodile Béra, plus connue sous le nom de André Léo (prénoms associés de ses deux jumeaux), écrivaine, membre actif de la Commune de Paris, comme Louise Michel ou Benoît Malon, qu’elle épousa.

L’association des deux familles ne pouvait faire que des étincelles.

Lorsque André Champseix meurt le 22 mars 1893 à Nice, Laure a 36 ans.

Ils n’ont pas de descendance.

Nous ignorons la date du décès de Laure Ernestine Malézieux.

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]

 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com

Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 (art.38 et suivants), vous disposez d'un droit d'accès, de radiation et de rectification des données vous concernant sur simple demande écrite à cette adresse