Genealogie | Artiste | Peinture | Sculpture | Musique | Litterature | Artisanat
MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
 

Caroline Malézieux

Biographie Généalogie Photographie(s) Oeuvre(s)

Caroline Malézieux : biographie

Caroline Malézieux
Caroline Malézieux

Caroline Malézieux

Né(e) le : 1850-01-06


Metier(s) : Peintre


Metier(s) - Peintre
Prenom(s) - Caroline
Famille - Malezieux.

Caroline Malezieux est nee le 6 janvier 1850 a Saint Quentin dans Aisne Peinture et dessin

Caroline Malézieux est née le 6 janvier 1850 sans doute à Saint Quentin dans l’Aisne. Son père, Joachim Pierre Joseph Malézieux (07/02/1821 Nauroy – 14/11/1889 Saint Quentin) est conducteur des Ponts et Chaussées, Conseiller Municipal de Saint-Quentin, poète. Sa mère, Caroline Laugée (31/10/1819 Maronne (76) – 23/04/1908 ( ?)) est une des sœur du peintre Désiré François Laugée et est en même temps sa belle-sœur puisque Désiré François Laugée a épousé Célestine Malézieux la sœur de son mari.

Caroline Malézieux devient artiste peintre. Elle apprend la peinture dans les ateliers de ses oncles et cousins : Désiré François Laugée, Philibert Léon couturier, Julien Dupré et Georges Laugée. Les quelques toiles encore présentent dans des collections privées révèlent une artiste de grand talent.

Elle exposa ses oeuvres au Salon de Paris entre 1870 et 1880, notamment "Une Jeune Fille", remarquée en 1877.

Restée célibataire, elle s’occupe de sa petite sœur Laure Malézieux. Lorsque cette dernière épouse civilement André Champseix, elle prend sa défense contre son frère Joachim Malézieux qui voudrait un mariage religieux au temple. Elle est très amie avec André Léo, la mère d’André Champseix, et entretient une correspondance suivie avec elle.

En même temps que peintre, elle est aussi musicienne et donne des cours particuliers aux enfants de la grande bourgeoisie chrétienne Saint-Quentinoise. Athée et libre penseur, elle reste fidèle à ses principes tout en se montrant très tolérante vis à vis des autres.

Elle termine les dernières années de sa vie en Belgique et décède à Bruxelles juste après la seconde guerre mondiale. Lorsque son neveu Pierre Malézieux se rend sur place, elle est déjà enterrée et sa maison est vidée. Il ne reste aucune des toiles qu’elle possédait.

Documents Annexes

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]

 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com

Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 (art.38 et suivants), vous disposez d'un droit d'accès, de radiation et de rectification des données vous concernant sur simple demande écrite à cette adresse