Genealogie | Artiste | Peinture | Sculpture | Musique | Litterature | Artisanat
MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
 

Georges Ernest Malézieux

Biographie Généalogie Photographie(s) Oeuvre(s)

Georges Ernest Malézieux : biographie

Georges Ernest Malézieux
Georges Ernest Malézieux

Georges Ernest Malézieux
Pazique

Né(e) le : 1872-02-02 à Paris
Décédé(e) le : 1945-07-30 à Paris
Marié(e) le : 1897-08-02 à Mennessis
Metier(s) : Compositeur de Musique


Metier(s) - Compositeur-de-Musique
Prenom(s) - Ernest Georges
Famille - Malezieux.

Georges Ernest Malezieux est ne le 02/02/1872 a Paris compositeur de musique Peinture et sculptures

Georges Ernest Malézieux, dit Pazique, est né le 02/02/1872 à Paris 18ème rue Mira de Joachim Georges Léon Malézieux dit « Géna » (04/03/1848 à Saint Quentin – 07/11/1915 Paris 6ème) poète et musicien, et de Berthe Malézieux (cousine germaine) (14/11/1848 – 06/09/1928 à Paris). Il est l’aîné de trois enfants. Son frère cadet est Maurice Malézieux et sa petite sœur est Madeleine Malézieux qui n’auront pas de descendance.

Georges Ernest Malézieux, dit Pazique est Compositeur de musique, Officier de l'Instruction Publique.

Très jeune il est initié au piano et au hautbois. Il fait ses études de musique au conservatoire de Paris. Il sera concertiste, compositeur de musique pour piano dont deux concerti pour piano et orchestre. Comme tout musicien vivant de sa musique, il enseigne à de nombreux élèves qu’il a en cours privé, et devient professeur de musique au collège Saint Jean de Passy. Il était aussi hautboïste aux concerts Pasdeloup.

Catholique pratiquant, il prit l’habit dans le Tiers Ordre de Saint François le 4 octobre 1901 et fait sa profession le 19 novembre 1902 ; il prend le nom de Frère Pierre en religion. Il fêtera son jubilé le 15 janvier 1928. Tous les matins il servait la messe dans sa paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy où il tenait l’orgue de temps en temps.

Il se marie le 02/08/1897 dans l’église de Mennessis dans l’Aisne avec sa cousine Isabelle Andrée Classe, sa cousine (26/06/1877 – 10/08/1955). Ensemble ils auront six enfants :

Pierre Malézieux, qui sera diamantaire et flutiste
Thérèse Malézieux, qui sera peintre et musicienne
Jeanne Malézieux, qui s'initiera au violon, mais décédera à l’âge de 12 ans
Yvonne Malézieux, qui sera musicienne
Isabelle Malézieux, qui sera peintre et musicienne
Georges Malézieux qui sera peintre et scultpeur.

Par ses attaches familiales il entretint des relations amicales avec Marcel Jouhandeau, André Gide, l’Abbé Breuil et beaucoup d’autres.

Il était d’une très grande distraction, l’esprit toujours occupé à composer. Ce qui le conduisait à vivre des situations rocambolesques.

En janvier 1945, il glissa sur le verglas en se rendant tôt le matin à la messe. Il se brisa un bras et fut très ébranlé physiquement. Il mourut le 30 juillet 1945 chez lui rue de l’Annonciation dans le 16ème. Il est enterré à Bagneux dans le caveau familiale.

Ses oeuvres, dont certaines sont très difficiles à jouer, reviennent dans les concours internationnaux. Il n'est donc pas rare d'entendre la musique de Georges Ernest Malézieux, lors de concours musicaux. Plusieurs de ses partitions ont été éditées, de son vivant, au Royaume-Uni.

Documents Annexes

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]

 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com

Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 (art.38 et suivants), vous disposez d'un droit d'accès, de radiation et de rectification des données vous concernant sur simple demande écrite à cette adresse