Genealogie | Artiste | Peinture | Sculpture | Musique | Litterature | Artisanat
MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
 

Isabelle Marie Yvonne Malézieux

Biographie Généalogie Photographie(s) Oeuvre(s)

Isabelle Marie Yvonne Malézieux : biographie

Isabelle Marie Yvonne Malézieux
Isabelle Marie Yvonne Malézieux

Isabelle Marie Yvonne Malézieux

Né(e) le : 1909-05-01 à Paris
Décédé(e) le : 1966-03-25 à Paris
Marié(e) le : 1931-07-21 à Paris
Metier(s) : Peintre, pianiste


Metier(s) - Peintre Pianiste
Prenom(s) - Isabelle Marie Yvonne
Famille - Malezieux.

Isabelle Jouan Malezieux peintre et pianiste Peintures et sculptures dessin et musique

Fille de Georges Ernest Malézieux dit Pazique, compositeur de musique pour piano et pour orchestre (deux concertos), et de Isabelle Classe, Isabelle Yvonne Malézieux est née le 01/05/1909 à Paris 16ème.

Elle apprend le piano sous la férule de son père et fait parallèlement les Beaux Arts dans l’atelier de René Sibertin-Blanc, où elle rencontra son futur mari Jacques Jouan.

Mariée à Jacques Jouan (21/07/1907 – 24/12/1967), sculpteur sur bois, ébéniste, dessinateur, le 21/07/1931 à Paris 16ème, elle a eu six enfants dont Jean-Paul Jouan qui a repris le métier d’ébéniste de son père. Parmi ses petits enfants, Jean-Jacques Jouan a fait l’école Boule puis l’Ecole des métiers d’arts section ameublement et est maintenant créateur de meubles.

Isabelle Jouan était aussi pianiste. Son fils Michel Jouan a continué la tradition par le piano et le chant. Son petit-fils Matthieu Jouan est musicologue (Maîtrise de musicologie à Paris Sorbonne), spécialiste de jazz, et diplômé du conservatoire du 10è arrondissement de Paris en solfège et piano. Son arrière petit-fils Arthur Jouan Fourlon commence l’apprentissage de la trompette au conservatoire d’Angers.

Elle fit de nombreux portraits, mais surtout elle peignît de nombreux paysages en Normandie à la Vieille Lyre où elle passait avec ses enfants les trois mois d’été. Elle excellait dans les harmonies de verts de la campagne normande. La Risle a souvent coulé devant elle tandis qu’elle en saisissait sur sa toile la lumière, les reflets, le calme.

Toutes les promenades étaient l’occasion de repérer un nouveau coin à peindre. Elle cadrait avec ses mains et disait : « Oh, une belle découpette ! ». Et pendant des après-midi entières, ses enfants se retrouvaient à faire les fous devant cette « découpette » tandis qu’elle peignait ignorant tout de ce qui se passait autour d’elle.

Pendant les dernières années de sa vie elle exposait régulièrement au Salon des peintres indépendants de Conches dans l’Eure.

Sa dernière toile l’été 1965 représentant un paysage d’automne dans un sous-bois au sol couvert de bruyères rouges est restée inachevée. C’est l’automne de la vie mais aussi une purification des formes, un jeu de couleurs et de lumières qui exprime toute l’espérance chrétienne à laquelle elle croyait.

En 1955, elle devient oblate dans le tiers ordre de Marie, rejoignant ainsi la filière paternelle.

Elle est décédée le 25/03/1966 des suites d’un cancer et est enterrée dans le cimetière de la Vieille Lyre dans l’Eure avec son époux Jacques qui l’a rejoint vingt et un mois plus tard le 24/12/1967.

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]

 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com

Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 (art.38 et suivants), vous disposez d'un droit d'accès, de radiation et de rectification des données vous concernant sur simple demande écrite à cette adresse