Genealogie | Artiste | Peinture | Sculpture | Musique | Litterature | Artisanat
MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
 

Désiré François Laugée

Biographie Généalogie Photographie(s) Oeuvre(s)

Peinture : Les petits amateurs

Les petits amateurs
Les petits amateurs

Désiré François Laugée
Les petits amateurs


Technique : Huile
Support : Toile
Sujet : Deux enfants regardent une peinture
Localisation : Musee-de-la-Malmaison-et-Bois-Preau
Date : 1859 - Lieu : Salon-de-Marseille

Les petits amateurs par Désiré François Laugée

Les petits amateurs Desire Francois Laugee peintre poete peintres et sculpteurs

Les petits amateurs : Peinture entre académisme et réalisme de Désiré François Laugée qui rappelle le style de Gustave Courbet. Oeuvre présentée au Salon des Artistes Vivants de 1859. Conservé au Musée de la Malmaison et Bois Préau. Les enfants sont très expressifs et vraiment réels dans leur postures. Scène d’intérieur dans un atelier de peintre. Les enfants et la toile qu’ils regardent sont dans la lumière, le garçon en bleu, la fille en rose comme il se doit. Il s’agit, sans doute, de son fils Georges Laugée et d’une de ses filles, peut-être Jeanne Fontaine-Laugée. On retrouve toujours les oppositions ombre et lumière, noir et blanc.

Dans la critique du Salon de Marseille de 1859, Marius Chaumelin écrit : « Les petits amateurs, de Monsieur Laugée, sont un agréable sujet de genre. Deux enfants, un garçon et une fille, sont entrés furtivement dans l’atelier d’un peintre, et, en écartant un rideau, ils aperçoivent un tableau qui les jette dans une naïve admiration. »

Henry Fouquier dans Etudes artistiques, Lettres sur le Salon de 1859, commente ce tableau : M. Laugée, en abordant tous les genres de peinture nous force à parler souvent de lui, et c'est un plaisir pour nous. Ses Maraudeurs et ses Petits amateurs sont deux toiles gaies et spirituelles. - Dans un creux de chemin, deux gamins ont allumé du feu. L'un, couché à demi, surveille l'ennemi du dehors, un garde champêtre sans doute. L'autre, fait cuire le butin. - Ses amateurs sont deux bambins, frère et sœur, joufflus, roses et curieux. Ils ont violé la consigne et se sont introduits dans l'atelier du peintre. Quels grands yeux ils ouvrent devant une esquisse posée sur un chevalet. « Que cela est beau et qu'il est habile le monsieur de Paris!» M. Laugée a fait preuve de goût en sachant sacrifier les détails inutiles à son sujet. En général quand il s'agit de représenter une scène dans son atelier, le peintre ne résiste pas au plaisir de peindre le sien. Il écarte ainsi, par la foule des détails intéressants, l'attention du spectateur que M. Laugée a su concentrer sur les deux enfants.

Retrouvez cette oeuvre sur Desire Laugee.

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]

 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com

Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 (art.38 et suivants), vous disposez d'un droit d'accès, de radiation et de rectification des données vous concernant sur simple demande écrite à cette adresse